Thomas joue ses perruques

Thomas Poitevin
Humour

Vendredi 8 AVRIL | 20h30

Une galerie de personnage haute en couleur

Aux dîners en ville, il est de bon ton de maudire le tout-numérique, qui nous couperait les uns des autres… On oublie cependant qu’Internet permet de découvrir des talents inédits à une vitesse éclair. C’est le cas de Thomas Poitevin, jeune comédien qui, en l’espace de trois mois et soixante vidéos comiques à la saveur inouïe, s’est propulsé au firmament d’instagram…

Sur l’arène d’une scène magique pouvant se transformer en de multiples terrains de je/jeu, un acteur se coiffe d’une perruque… Thomas Poitevin incarne une ribambelle d’anti-héros magnifiques. Des personnes plus que des personnages, sortant d’une énergie dramatique du « trop », comme prêtes à basculer dans la tragédie totale mais qui grâce au rire et à l’empathie qu’elles provoquent, parviennent à rester dans la lumière. Ils/elles ont tous un besoin urgent de vous parler, ce soir, ici, maintenant. C’est une fête des pas-à-la-fête, un ballet de névrosés et de râleurs, une comédie humaine acide et tendre qui est proposée aux spectateurs. Qu’elles parlent beaucoup ou peu, qu’elles passent en coup de vent ou se déploient comme des tempêtes, toutes ces perruques sont uniques, touchantes, complètement paumées, obstinément humaines.

Ce que dit la presse :

« La galerie de personnages que fait naître face caméra le comédien Thomas Poitevin est une merveille absolue. L’acteur, avec ou sans perruque, avec ou sans accent, avec ou sans collier de perle, foulard de soie, haltères, lunettes d’écaille, se métamorphose, au fil d’épisodes de trois minutes maximum, en père d’élève tatillon, en start-upeur survolté parlant franglais, en macho au torse velu, en directrice de théâtre prête à tout pour que revienne son public, en médecin qui télé-consulte et ainsi de suite jusqu’à composer un trombinoscope hilarant de créatures confinées, parodiées avec ce qu’il faut de lucidité et de tendresse mêlées pour que jamais les séquences ne dérapent dans l’humour indigeste. Jouissif ! »  Sortir Télérama, juin 2020

https://theatre-senart.com/

Durée : 1h10 | à partir de 13 ans

Avec : Thomas Poitevin

Mise en scène : Hélène François

Texte : Stéphane Foenkinos

Plein tarif : 21 € | Réduit : 18 €

© DR

Production : Théâtre-Sénart, Scène nationale ; COPRODUCTION Groupe ACM ; Théâtre du Rond Point ; L’Equinoxe, Scène nationale de Châteauroux ; Maison de la Culture d’Amiens ; Pôle Européen de création et de production